Quand le couple ou la famille peine, vit des difficultés

Quand le couple ou la famille peine, vit des difficultés

PASTORALE FAMILIALE

La vie est faite de moments de bonheur mais aussi de difficultés, nous pouvons vous aider à surmonter les obstacles. Pape François

grand-mère et son petit fils

ÊTRE ÉCOUTÉ ET ACCOMPAGNÉ

L’accueil Louis et Zélie, un lieu d’écoute pour tous

Un centre d’écoute et d’orientation familiale, anonyme et gratuit, ouvert à tous.

L’accueil Louis et Zélie est présent en Vendée, dans plusieurs villes (Montaigu, les Sables, la Roche sur Yon, les Herbiers et Luçon). Plus d’une vingtaine de bénévoles, formés à l’écoute, vont ainsi pouvoir accueillir les personnes en situation de souffrance.

Que faire pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses de personnes seules, en souffrance, ne sachant pas à qui parler ? 

C’est ainsi qu’un laïc, Guillaume d’Alençon, a eu l’intuition il y a quelques années de créer un lieu d’écoute, anonyme et gratuit, qui soit missionnaire. Il place l’accueil sous le patronage de Louis et Zélie, les époux Martin, qui tout au long de leur vie, ont rencontré et accompagné des personnes qui se trouvaient dans des situations difficiles.

A qui cela s’adresse ?

Les profils sont multiples ! Cela peut être aussi bien des couples en conflit, ceux qui souffrent dans leur vie affective et sentimentale mais aussi des personnes isolées comme des grands-parents qui désirent mieux vivre leur relation avec leurs enfants et petits-enfants.

Egalement cela s’adresse aux couples qui rencontrent des difficultés à concevoir un enfant, à toute femme qui doit faire face à une grossesse imprévue. Et puis ceux qui ont un besoin de réconciliation et de paix intérieure, ou encore aux personnes amenées à prendre des décisions et souhaitent une aide particulière.

Qui écoute et accompagne ?

Aujourd’hui, les accueils Louis et Zélie sont présents dans une vingtaine de diocèses en France, et donc en Vendée depuis l’automne 2019, suite à une proposition de Michel Bernet-Rollande, retraité, qui après avoir entendu le témoignage de Guillaume d’Alançon, a souhaité mettre cela en place. C’est le service de la pastorale familiale, encouragé par Mgr Jacolin, qui a ainsi porté le projet et interpellé des personnes pouvant participer. « Beaucoup nous ont dit qu’elles avaient cette intuition intérieure, de par leur profession de psychologue, de médecin ou de bénévoles en aumônerie d’hôpital par exemple, qu’il avait un réel besoin d’écoute », explique Christine Le Masson, coordinatrice de la vingtaine d’écoutants en Vendée.

L’équipe compte ainsi 25 personnes, bénévoles, qui ont été formées aux techniques d’écoute lors du week-end du 19 et 20 octobre. « Nous souhaitons écouter à la manière du Christ. Cela n’est pas un accompagnement, spirituel ou non. Bien sûr, si nous le jugeons utiles, au bout de deux ou trois rencontres, nous pouvons conseiller aux personnes qui viennent nous voir d’aller consulter un médecin, un conseiller conjugal ou autre, grâce à une liste de professionnels que nous avons établie. Elles seront alors libres de suivre nos conseils », précise Christine Le Masson.

L’information de ce nouvel accueil Louis et Zélie a été diffusée dans toutes les paroisses de Vendée et reçoit un accueil favorable de la part des prêtres, qui ne peuvent bien souvent plus assurer cette présence d’écoute, par manque de temps. L’équipe recrute toujours des bonnes volontés qui voudraient se consacrer à ce service d’écoute, ouvert à tous, et qui a déjà de nombreuses demandes !

 ADL

Pour trouver l’accueil Louis et Zélie le plus proche,

contacter le 07 48 13 61 99 

Renseignements par mail : accueillouisetzelie85@gmail.com

ou sur le site www.accueillouisetzelie.fr

NOUS VIVONS DES DIFFICULTÉS DANS NOTRE COUPLE

« Je voudrais vous demander, chères familles si vous priez parfois en famille ? Certaines oui, je le sais. Mais beaucoup me disent : Mais comment fait-on ?

Mais, on fait comme le publicain, c’est clair, humblement, devant Dieu. Que chacun, avec humilité, se laisse regarder par le Seigneur et demande sa bonté, pour qu’elle vienne à nous. »

 

Pape François

Contactez nous !

Jean et Véronique Chauvet au 02 51 44 15 10 ou jeanveronique.chauvet@diocese85.org

Parcours Tobie et Sara

Quand la communication devient difficile et que le sens du projet conjugal s’est estompé, il faut se retrouver seul à seul et revenir à la source de l’alliance. La parole a besoin d’être remise en route, les blessures de s’exprimer et d’être pardonnées, l’amour de trouver un nouvel élan. 

Parcourstobieetsara.org

comment prier en famille
grand-mère et son petit fils

Un site à découvrir pour les parents faisant le deuil d’un enfant

 

VOUS AVEZ PERDU UN ENFANT

La mort d’un proche est toujours une épreuve.

La perte d’un enfant laisse tellement sans mot qu’il n’y en a pas dans notre langue pour désigner des parents qui ont perdu un enfant…

La victoire de Jésus sur le péché et sur la mort n’enlève rien à notre peine et ne répond pas à toutes nos questions. Mais elle nous ouvre un chemin d’espérance.

« Nous sommes consolés de savoir que la destruction complète de ceux qui meurent n’existe pas, et la foi nous assure que le Ressuscité ne nous abandonnera jamais. »
Pape François (Amoris Laetitia, n°174) 

VOUS VIVEZ L’INFERTILITÉ

Prier Sainte Colette pour les couples en espérance d’enfants.
Dans l’église Sainte-Colette des Buttes Chaumont à Paris, chaque année, le dimanche de mars le plus proche du 6 mars, fête de Sainte Colette, a lieu le pèlerinage diocésain pour les couples « en espérance d’enfants ». De nombreux couples participent à ce pèlerinage placé sous la protection de la sainte. Cette religieuse franciscaine naquit en 1381 d’une mère qui avait 60 ans le jour de sa naissance, grâce à l’intercession de Saint Nicolas, le patron des enfants.

Naprotechnologie
Née aux États-Unis, cette technique médicale d’aide à la procréation naturelle, encore peu connue en France, intéresse de plus en plus de couples. La « naprotechnologie », abréviation de « Natural Procreative Technology », désigne une technique médicale de restauration de la fertilité naturelle au sein du couple.

Pour aller plus loin.

comment prier en famille
En savoir plus sur St Colette

Née en 1381 à Corbie en Picardie, dans la Somme, Colette (ou Nicolette) fut appelée ainsi par ses parents en gratitude envers saint Nicolas. Agés et n’espérant plus avoir d’enfants, ils l’invoquaient avec grand espoir et furent exaucés. Devenue orpheline à dix-huit ans, la jeune Colette, équilibrée et résolue, s’oriente vers l’idéal de saint François et de sainte Claire : elle entre chez les Clarisses de Corbie. Déçue par la tiédeur de leur couvent, elle les quitte pour se faire recluse dans un ermitage aménagé entre deux contreforts de la collégiale Saint-Étienne de Corbie. Dans une vie intense d’oraison et de pénitence, elle garde au cœur la volonté de ramener les sœurs à la vraie vie évangélique de saint François. Elle décide de se rendre auprès du Pape pour faire confirmer sa mission.

Audace d’une jeune sœur qui n’a que vingt-cinq ans ! D’autant que c’était la période du grand Schisme qui déchirait l’Église. Il y avait deux ou même trois successeurs de saint Pierre, l’un à Rome, l’autre en Avignon et un troisième quelque temps à Pise ! La France dépendait alors du pape d’Avignon Benoît XIII. Colette ira le rencontrer à Nice. Frappé par la force d’âme de la jeune réformatrice, il la nomme Abbesse de tous les monastères qu’elle ramènera à la ferveur des origines : non seulement les sœurs Clarisses, mais aussi les Frères mineurs et le Tiers-Ordre de Saint-François. Malgré de multiples oppositions en Savoie, Picardie et Bourgogne, sœur Colette fonde un nouveau monastère à Besançon. Beaucoup de monastères rejoindront sa réforme. On appellera “Collettines” les Clarisses de retour à la stricte observance. Sainte Colette termine sa vie de pèlerine vers le Ciel à Gand, en Belgique, le 6 mars 1447.Nous avons vu que le prénom Colette fut inspiré par celui de Nicolas. Son étymologie, grecque, est donc la même : nikê signifie “victoire” et laos, “le peuple”.” P. Marie-Bernard Pineau, dominicain

Le charisme de sainte Colette

Ainsi, parce que Colette fut elle-même le fruit de la prière de ses parents, les couples en espérance d’enfants se tournent vers elle, demandant la fertilité par son intercession. Elle a obtenu du Seigneur de nombreuses naissances et rompu bien souvent les chaînes de la stérilité, comme vous le verrez dans le reportage diffusé dimanche à 10h30 dans notre émission en direct de l’église Sainte-Colette-des Buttes-Chaumont où la messe est célébrée.Prière à Sainte Colette pour demander la grâce de la fertilitéEn plus du “pèlerinage de fécondité” organisé le 6 mars, jour de la sainte Colette, l’église célèbre une messe pour les couples en Espérance d’enfants le 1er dimanche de chaque mois.

Voici leur prière :Seigneur,
notre paroisse veut te prier, par l’intercession de Sainte Colette, pour les femmes de ce temps qui souhaitent donner naissance à un enfant.
À plusieurs reprises, tu as permis que des couples soient exaucés ici, dans notre paroisse, ou à Poligny au monastère où repose le corps de Sainte Colette.
Vers toi nous nous tournons, espérant que tu donneras la joie de la fertilité à ceux et celles qui se tournent vers toi, dans cette intention.
Nous te prions avec toutes celles et ceux qui, dans le diocèse de Paris et plus loin encore, vivent dans l’attente de ta grâce.
Que le moment venu ils sachent te remercier toi, le Père de toute création.
Par Jésus-Christ notre Seigneur.

© Nihil obstat – M. Dupuy pss – 9 novembre 2006

accompagner personne handicapée

VOUS VIVEZ UNE SÉPARATION DANS VOTRE COUPLE

Dans l’Eglise on a besoin de tout le monde !

« Séparés, divorcés et divorcés-remariés, l’Eglise vous aime »

Groupe de paroles, d’échanges d’écoute et de partage pour s’enrichir et se soutenir les uns les autres.

Contact : sddr.larochesuryon@gmail.com ou 06 84 67 49 85

L’Église vous aime, parce que Dieu vous est infiniment fidèle et ne vous abandonne pas. En effet notre Père du Ciel n’a pas deux sortes d’enfants : ceux qu’Il aime parce qu’ils semblent vivre conformément à ce qu’Il nous demande et ceux qu’Il aimerait moins parce qu’ils emprunteraient les chemins de traverse ou se retrouveraient malgré eux sur ces chemins : « Je ne suis pas venu pour les bien portants, ni pour les justes … mais pour les pécheurs » dont nous sommes tous.

Mgr Leonard

 

 « Les pasteurs doivent savoir que, par amour de la vérité, ils ont l’obligation de bien discerner les diverses situations. Il y a en effet une différence entre ceux qui se sont efforcés avec sincérité de sauver un premier mariage et ont été injustement abandonnés, et ceux qui par une faute grave ont détruit un mariage canoniquement valide. Il y a enfin le cas de ceux qui ont contracté une seconde union en vue de l’éducation de leurs enfants, et qui ont parfois, en conscience, la certitude subjective que le mariage précédent, irrémédiablement détruit, n’avait jamais été valide. »

« Familiaris consortio »
Pape Jean-Paul II

DIVORCÉ, VOUS ÊTES ENGAGÉS DANS UNE NOUVELLE UNION

Miséricorde et Vérité se met au service de l’Espérance qui habite les baptisés divorcés pour les aider, avec patience et humilité, à grandir dans la Foi et l’Amour en leur offrant des moyens simples : partir de leur expérience de la miséricorde et du pardon, de leurs rencontres avec le Christ et son Amour pascal fidèle.

Le parcours Miséricorde et Vérité est un parcours pratique et pédagogique, enfin édité pour l’accompagnement des chrétiens divorcés-remariés. Comme tout baptisé, les chrétiens divorcés remariés ont une place de choix à la suite de Jésus qu’ils ont à redécouvrir et à prendre de manière juste et heureuse.

comment prier en famille

VOUS ÊTES CONCERNÉS PAR L’HOMOSEXUALITÉ

Des personnes de notre entourage, de notre paroisse, sont touchées par l’homosexualité.

Cela peut être un conjoint, un enfant, un(e) ami(e) ou vous-même…

Référents en Vendée : Emmanuel et Marie-Gabrielle Ménager 

VOUS ÊTES CÉLIBATAIRE

Une personne célibataire qui s’efforce de vivre avec le Christ est un trésor pour l’Église.

Dans notre diocèse de Luçon, la Fraternité Raphaël est un groupe de célibataires de 30 ans et plus, qui a le désir de vivre des temps de convivialité et de rencontres mensuelles entre personnes aspirant au mariage chrétien.

Pourquoi le nom de « Raphaël » ?

Dans la Bible, il est l’archange envoyé de Dieu qui mène Tobie vers Sarah.

Il est aussi celui dont le nom signifie « Dieu guérit », message d’espérance à ceux pour qui la route semble longue vers la rencontre tant espérée.

Il nous guide pour vivre notre célibat dans la confiance, « main dans la main du potier divin qui sculpte avec patience les colonnes somptueuses qui tiendront l’édifice d’un mariage qui soit une véritable alliance » (Claire de Saint-Lager, extrait de Comme des colonnes sculptées).

Dans le concret, à quoi ça ressemble ? 

La Fraternité permet de rencontrer de nouvelles personnes à travers les moments de prière, de convivialité, de simplicité, dans un cadre bienveillant et ouvert, et guidés dans notre réflexion par notre aumônier.

Nous nous retrouvons un dimanche par mois. Un binôme organise à tour de rôle chaque rencontre. Au programme : messe, repas, enseignement spirituel, activité sportive, ludique ou créative…

A qui cela s’adresse ?

Aux personnes célibataires de plus de 30 ans.

Un à deux week-ends sont organisés dans l’année (dernièrement à l’île d’Yeu et Noirmoutier).

En deux ans nous avons pu vivre de très beaux moments : lecture suivie du livre de Tobie, activité poterie, patin à glace, jeux de société, randonnée, visite culturelle, dégustation de vins … L’imagination ne manque pas et la joie est toujours au rendez-vous !

Comment nous rejoindre ?

fraterniteraphael85@gmail.com

Par téléphone au : 06.68.68.94.45. (Ségolène Seillan)

.