Mgr Jacolin : « Comment, dans l’Eglise, avons-nous laissé l’Evangile de vie être perverti en œuvre de mort ? »

La CIASE, Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise, vient de remettre son rapport à la CEF et la CORREF. Le contenu donne des chiffres accablants sur l’Eglise en France. Mgr Jacolin, évêque de Luçon, réagit dans un communiqué.

La réception du rapport de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise est, pour nous tous, une épreuve de vérité nécessaire, un moment grave et douloureux.

C’est d’abord la honte et une immense tristesse que je ressens devant ce rapport accablant : comment, dans l’Eglise, avons-nous laissé l’Evangile de vie être perverti en œuvre de mort ?

Ce terrible constat que nous livre Monsieur Sauvé grâce au travail de la CIASE vient étayer ce qui fut dit lors de la conférence de presse du 23 octobre dernier pour ce qui concerne notre diocèse de Luçon.

La remise de ce rapport ne met pas un point final au travail que nous faisons dans les archives du diocèse pour tenter d’éclairer et de comprendre ce qui s’est passé chez nous et ce qui a pu permettre cela. De même nous continuons à accueillir le témoignage des personnes victimes qui le désirent.

J’exprime ma gratitude aux personnes victimes dans le diocèse de Luçon qui, en donnant le témoignage de ce qu’elles ont subi, ont permis que ce travail de vérité soit fait. Je pense aussi à ces hommes et ces femmes qui n’ont pas parlé et qui ont gardé cachée leur souffrance, parce qu’elle est encore aujourd’hui trop douloureuse pour elles.

Avec les évêques de l’Eglise en France réunis en assemblée au mois de novembre, nous travaillerons les préconisations contenues dans le rapport de la CIASE, autant pour l’accompagnement des personnes victimes que pour faire de l’Eglise une maison sûre.

J’invite les croyants à recevoir avec humilité le rapport de la CIASE sur les violences sexuelles commises au sein de l’Eglise catholique et à prier pour les personnes victimes et leurs proches ainsi que pour tout le peuple de Dieu : que nous allions ensemble « jusqu’à l’espérance à travers la vérité » (Bernanos).

✠ Mgr François JACOLIN

Évêque de Luçon

Share This
Essayez-le maintenantRedemander plus tardNe plus afficher