Vote du Sénat sur l’IVG : la déclaration des évêques de France

Vote du Sénat sur l’IVG : la déclaration des évêques de France

Vote par le Sénat de l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution

Déclaration de la CEF

La Conférence des évêques de France (CEF) apprend avec tristesse le vote par les sénateurs du texte de révision constitutionnelle inscrivant dans la Constitution la garantie de la liberté d’accès à l’avortement, ouvrant la voie au Congrès qui se réunira lundi 4 mars prochain.

En pensant à celles et ceux qui envisagent de recourir à l’avortement, notamment aux femmes en situation de détresse, la CEF redit que l’avortement, qui demeure une atteinte à la vie en son commencement, ne peut être vu sous le seul angle du droit des femmes. Elle regrette que le débat engagé n’ait pas évoqué les dispositifs d’aide à celles et ceux qui voudraient garder leur enfant.

Alors que sont mises à la lumière les violences nombreuses faites aux femmes et aux enfants, la Constitution de notre pays se serait honorée d’inscrire en son cœur la protection des femmes et des enfants.

La Conférence des évêques sera attentive au respect de la liberté de choix des parents décidant, même en des situations difficiles, de garder leur enfant, et de la liberté de conscience des médecins et de tous les personnels soignants, dont elle salue le courage et l’engagement.

Appel décisif : « Dieu les fait avancer ! »

Appel décisif : « Dieu les fait avancer ! »

« Dieu les fait avancer vers le baptême »

Mgr Jacolin vient nous parler du Conseil Presbytéral qui s’est tenu il y a quelques jours. Puis il revient sur l’une des étapes importantes des catéchumènes vers le baptême : l’appel décisif qui s’est déroulé dernièrement.

Mgr Jacolin est notre invité cette semaine. Pour nous il revient sur le Conseil Presbytéral, son rôle et ses fonctions, et nous donne quelques explications sur les sujets qui ont été abordés dernièrement.

Dans un deuxième temps, notre évêque nous parle de l’appel décisif des catéchumènes qui seront baptisés cette année à Pâques.

 

Rencontre sur la Synodalité

Rencontre sur la Synodalité

Comment se vit la synodalité ecclésiale chez les Chrétiens ?

De quelles façons pasteurs et fidèles marchent-ils ensemble dans les diverses Eglises chrétiennes, ou comment se vit la synodalité ecclésiale chez les Orthodoxes, les Catholiques et les Protestants ?

Une trentaine de personnes étaient présentes le 22 février à la Maison St Paul pour écouter le P. Struve, chargé des Orthodoxes de Vendée, le pasteur du Bocage Vendéen, Elie Saurel-Lafont, et le P. de Boudemange, enseignant à la Catho d’Angers.

Sans occulter les différences apparues surtout du fait de la Réforme protestante, la rencontre a montré que la synodalité vécue pouvait être un terrain à creuser pour le dialogue entre les Eglises.

« Le Christ nous invite à le suivre dans la prière »

« Le Christ nous invite à le suivre dans la prière »

« La prière est vitale »

Le père Robert Daviaud vient nous parler du Carême cette semaine. Comment le vivre en particulier avec cette année de la prière qui vient de débuter ?

« Le Christ nous invite à le suivre dans la prière » annonce en préambule le père Daviaud. Après avoir rappelé le sens du Carême, temps de prière, de jeûne et d’aumône que l’on vit notamment dans l’attention aux autres, il nous donne quelques pistes pour vivre ces 40 jours avant Pâques. « La prière est vitale » et elle nous invite à « nous laisser conduire vers le Père et vers les autres« , afin de nous préparer à « accueillir le renouveau » dans la Résurrection du Christ.

Dans un deuxième temps, nous revenons sur la session des conseils épiscopaux de la Province à Tressaint début février. Elle a vu se réunir comme chaque année l’ensemble des évêques et de leurs conseils autour d’un thème : le travail. « Quelle est la conception du travail ? Comment avour un travail qui ai du sens ? » : voilà quelques réflexions et questions qui ont été abordées, en s’appuyant notamment sur l’Encyclique de st Jean-Paul II « Laborem Exercens ».

Enfin, nous revenons sur la Journée des Fiancés, qui a rassemblé 130 couples se préparant au mariage. « Un beau moment de fraternité » souligne l’abbé, « un temps qui restera dans les mémoires des couples » et surtout « une affirmation joyeuse de la Foi en Dieu ! »

.