« « Que la parole de Saint Jean ‘Nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru‘ soit la lumière qui éclaire tout votre ministère de diacre » 

Le diocèse de Luçon a la joie de compter un nouveau diacre permanent : Vincent Guignard, ordonné ce samedi 11 mai en l’église Saint Pierre des Herbiers !

C’est dans une église Saint Pierre des Herbiers bien remplie ce samedi 11 mai, entouré de son épouse et de leurs 7 enfants, que Vincent Guignard a été ordonné diacre par Mgr François Jacolin. Une assemblée venue de tout le secteur, une trentaine de diacres et autant de prêtres étaient présents en ce beau weekend ensoleillé.

Pour ce professeur d’histoire au lycée Jean XXIII, c’est un autre diacre et enseignant en histoire, Guillaume Laucoin, qui s’est chargé de le présenter à l’évêque et peuple de Dieu comme le veut le rituel de l’ordination. Petit clin d’oeil amusant : Guillaume a été l’élève de Vincent il y a quelques années.

Grand lecteur de la Bible comme il nous le précisait lors de notre rencontre en mars dernier, c’est tout naturellement que Mgr Jacolin, dans son homélie, a établi un lien en rappelant ce service ministériel du diacre : « Annoncer l’évangile comme l’on fait ses premiers diacres. Ce que fit Etienne au point de devenir le premier martyr. Philippe, ami d’Etienne, le fit aussi auprès des Samaritains, ennemis des juifs ou encore auprès d’un Ethiopien à qui il annonça la Bonne Nouvelle (Actes 8, 26-40). Le rôle du diacre est de porter l’Évangile à ceux qui sont loin de l’Eglise« .

L’évêque de Luçon a insisté sur cet aspect : « Vincent, la Parole c’est sans doute ce que vous vivez le plus, par votre fonction d’enseignant, mais aussi et surtout par votre connaissance et approfondissement de la Bible que vous faites depuis des années. Je vous invite à approfondir encore cet aspect par le service de la Parole dans votre paroisse, dans le lycée où vous exercez, dans le diocèse mais pourquoi pas plus largement ». Il l’a également invité à « être serviteur, auprès des plus pauvres et délaissés. A l’image des premiers diacres de la première communauté chrétienne« . Puis Mgr Jacolin a conclu son homélie ainsi : « Que la parole de Saint Jean ‘Nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru‘ (1 Jn 4, 11-16) soit la lumière qui éclaire tout votre ministère de diacre« .

Après l’invocation à l’Esprit Saint, la liturgie de l’ordination s’est poursuivi avec l’engagement de l’ordinand. Vincent Guignard nous avait confié en mars que le cheminement vers le diaconat était une succession de petits « oui » jusqu’au grand « Oui » qui l’attendait ce samedi 11 mai. « Voulez-vous être consacré à la diaconie de l’Eglise par l’imposition de mes mains et le don du Saint Esprit ? » a demandé l’évêque, ce à quoi Vincent a répondu « Oui, je le veux ». Et alors venu la prostration, lorsque le futur diacre est allongé au sol, moment fort et intense pour l’ordinand comme toute l’assemblée présente. Puis l’imposition des mains par Mgr Jacolin, la prière d’ordination et la remise de l’étole par le père Carl Bassompierre ainsi que la chasuble par le diacre Philippe Roux sont venus conclure les rites de l’ordination au diaconat.

Après la remise de l’évangéliaire, Vincent Guignard a reçu le fraternel baiser de la part de l’évêque avant de se voir félicité de la même manière par l’ensemble des diacres, ravis d’accueillir un nouveau frère diacre. On a pu lire la joie et le soulagement sur le visage de Vincent, et le regard ému de son épouse au premier rang. Elle-même s’est vue accueillie par les épouses de diacres venues lui donner l’accolade. 

La messe s’est ensuite poursuivie, l’occasion pour le nouveau diacre de servir pour la première fois à l’autel. A la fin de la célébration, le vicaire général, le père François Bidaud, a lu la lettre d’ordination annonçant les missions auxquelles Vincent sera attachée dans son ministère : avoir un lien particulier avec le monde du sport et faire « découvrir la Bible auprès des jeunes en particulier, et des personnes que vous rencontrez« .

Vincent Guignard a terminé en prenant la parole, remerciant l’évêque, l’ensemble des personnes qui l’ont accompagné dans son cheminement vers le diaconat. Il a pris le temps de remercier plus sensiblement chacun de ses enfants en les nommant un à un, et avec beaucoup d’émotion, son père et enfin son épouse, Line, toute aussi émue que lui. 

PHOTOS

©Diocèse de Luçon – ©Laure Priou

.