LA LECTIO DIVINA

I- Qu’est-ce que c’est ?

N° 152. « Il existe une modalité concrète pour écouter ce que le Seigneur veut nous dire dans sa Parole et pour nous laisser transformer par son Esprit. C’est ce que nous appelons ‘lectio divina’.

Elle consiste dans la lecture de la Parole de Dieu à l’intérieur d’un moment de prière pour lui permettre de nous illuminer et de nous renouveler.

N° 153. En présence de Dieu, dans une lecture calme du texte, il est bien de se demander par exemple :

– “ Seigneur, qu’est-ce que ce texte me dit à moi ?

– Qu’est-ce que tu veux changer dans ma vie avec ce message ?

– Qu’est-ce qui m’ennuie dans ce texte ?

– Pourquoi cela ne m’intéresse-t-il pas ? ”ou “ Qu’est-ce qui me plaît, qu’est-ce qui me stimule dans cette Parole ?

– Qu’est-ce qui m’attire ?

– Pourquoi est-ce que cela m’attire ? ”…

Il désire simplement que nous regardions avec sincérité notre existence et que nous la présentions sans feinte à ses yeux, que nous soyons disposés à continuer de grandir, et que nous lui demandions ce que nous ne réussissons pas encore à obtenir ». Pape François, Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium novembre 2013

 

« La lectio divina constitue un véritable itinéraire spirituel par étapes. De la lectio, qui consiste à lire et relire un passage de l’Écriture Sainte en en recueillant les principaux éléments, on passe à la meditatio, qui est comme un temps d’arrêt intérieur, où l’âme se tourne vers Dieu en cherchant à comprendre ce que sa parole dit aujourd’hui pour la vie concrète. Vient ensuite l’oratio, qui nous permet de nous entretenir avec Dieu dans un dialogue direct, et qui nous conduit enfin à la contemplatio ; celle-ci nous aide à maintenir notre cœur attentif à la présence du Christ, dont la parole est une « lampe brillant dans l’obscurité, jusqu’à ce que paraisse le jour et que l’étoile du matin se lève dans nos cœurs » (2 P 1, 19). » Benoît XVI, le 22 juin 2006

II- Comment faire « lectio divina » personnellement ou en groupe ?

 

Après une mise en présence du Seigneur marquée par le Signe de la Croix, on peut dire un verset de la Bible : « Parle, Seigneur, ton Serviteur écoute », « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux », « Tes paroles, Seigneur, sont esprit et elles sont vie »… On peut chanter un refrain ou un chant, on peut invoquer l’Esprit Saint …

1er temps: le temps de l’observation

Première lecture du texte : Que dit le texte ?

Une personne lit posément à haute voix, une première fois, le texte choisi.

Pendant 5-7 minutes de silence, l’animateur invite les participants à observer, à relire et à répondre à la question : Que dit le texte ? On observe les personnages, Jésus, les mouvements, l’action, les attitudes, les sentiments … On souligne un ou quelques mots ou une phrase qui a retenu son attention.

 

Premier Partage :

L’animateur demande à chacun, à tour de rôle, de citer le mot souligné ou la phrase retenue sans faire de commentaire. La même phrase peut être citée plusieurs fois.

On laissera dix-quinze secondes entre chaque expression.

 

2ème temps : le temps de la méditation

 

Deuxième lecture du texte : Qu’est-ce que me dit le texte ?

Une personne différente relit, à voix haute, le passage de la Parole. Pendant 5-7 minutes de silence, chacun est invité à méditer et à répondre à la question : Qu’est-ce que me dit le texte, qu’est-ce qu’il me dit à moi ? Chaque participant reprend la phrase ou les mots qu’il avait retenus et explique pourquoi il a été touché par eux ou quel écho ils ont dans sa vie, dans sa vie de foi.

 

Deuxième Partage :

Dans ce deuxième partage, selon le même principe que pour le premier temps, chacun essaie de dire comment la phrase ou les mots qu’il avait retirés le rejoignent dans sa vie, dans sa foi, comment il se sent interrogé dans sa vie de foi …

On laissera dix-quinze secondes entre chaque expression.

Chacun veillera à s’exprimer à la 1ère personne : « je » , « pour moi » … (il est bon d’éviter les expressions impersonnelles). Chacun parle en son nom propre.

 

3ème temps : le temps de la contemplation ou de la prière

 

Troisième lecture du texte : Je formule une prière que j’adresse au Seigneur

Une autre personne relit le passage de la Parole lentement. Pendant 5 – 7 mn de silence, les participants sont invités à contempler, à prier à partir de ce qu’ils ont partagé et aussi de ce qu’ils ont entendu de la part des autres. Chacun formule une prière qu’il désire adresser au Seigneur en essayant de reprendre certains mots du texte, en choisissant la forme de prière qui lui convient : confiance, louange, merci, pardon, demande, intercession … 

 

Dernier Partage :

Brièvement, chacun partage sa prière (ou une partie de sa prière). Les participants pourront se nourrir des prières des autres et les emporter avec eux pour les reprendre dans leur prière personnelle dans la semaine.

 

Pour clore la lectio divina, on prend le Notre Père ou une prière de l’Église connue de tous. On peut reprendre un refrain et on fait le Signe de la Croix.

 

Télécharger les ressources :

 

[et_social_follow icon_style= »slide » icon_shape= »rounded » icons_location= »top » col_number= »auto » counts= »true » counts_num= »0″ total= »true » outer_color= »dark » network_names= »true »]

.