Mgr Jean Bondu a été ordonné évêque auxiliaire de Rennes

« Le pasteur se sait envoyé au nom de l’unique Bon Pasteur »

La célébration était présidé par Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, évêque consécrateur. Les deux autres évêques co-consécrateurs (obligatoire pour une ordination épiscopale) étaient Mgr François Jacolin, évêque de Luçon, et Mgr Alain Guellec, évêque de Montauban (installé depuis le 15 janvier 2023). 

Une quinzaine d’évêques de Bretagne, Pays de la Loire et Normandie étaient également présents, accompagnés par le nonce apostolique, Mgr Celestino Migliore.

Dans son homélie, s‘appuyant sur le texte de l’Évangile du jour, Mgr d’Ornellas a insisté sur l’unité de l’Eglise et en particulier l’unité entre le pape et les évêques, à l’image du Christ et des apôtres.

Puis, revenant sur le passage de Jésus demandant à Pierre d’être le pasteur de ses brebis, l’archevêque de Rennes s’adressant à Mgr Jean Bondu : « Voilà le rôle de l’évêque : être le pasteur des brebis du Christ […] Le pasteur se sait envoyé au nom de l’unique Bon Pasteur« .

« Merci », « Dieu Seul » et « Que l’Eglise est belle ! »

Après l’engagement de Mgr Jean Bondu, la supplication des Saints a résonné dans la cathédrale pendant que le futur ordonné s’allongeait face contre terre. C’est l’un des moments forts de chaque ordination (diaconale, sacerdotale ou épiscopale).

Mgr Jean Bondu a ensuite reçu l’imposition des mains de Mgr d’Ornellas, Mgr Jacolin et Mgr Guellec, puis l’ensemble des autres évêques présents. Par l’imposition des mains, puis la prière d’ordination durant laquelle l’évangéliaire est placé au dessus de la tête de l’ordinand, Mgr Jean Bondu devenait pleinement évêque. Il a ensuite reçu l’évangéliaire, l’anneau épiscopal, la mitre et la crosse.

 

Dans son allocution finale, Mgr Jean Bondu a d’abord pris le temps de remercier l’ensemble des personnes et acteurs présents et éloignés qui l’ont accompagnés et l’accompagneront encore.

Il s’est ensuite appuyé sur les mots « Dieu Seul » que l’on retrouve sur l’image distribuée à la fin de la célébration, reprenant les paroles de St Louis-Marie Grignion de Montfort, qui unit les deux diocèses d’Ille-et-Vilaine et de Vendée par son histoire et sa spiritualité. Deux mots gravés sur la tombe du saint breton mort à St Laurent sur Sèvre.

Enfin « Que notre Église est belle » ! Mgr Jean Bondu a insisté sur le fait que nous sommes cette Eglise qui prépare au baptême, au sacrement de mariage, qui accompagne les plus fragiles, les plus démunis, les blessés du cœur. « Combien d’hommes et de femmes ont été traversés par la Parole de feu tel un glaive tranchant, épurant et alliant grâce et nature humaine ? Je crois en l’Église en laquelle l’Esprit Saint trouve sa joie et sa fécondité. Devenons des missionnaires humbles, jeunes et renouvelés, à la manière de Paul, Priscille et Aquila ! » Devenons des témoins de Jésus-Christ dans la fraternité, au sein de communautés locales joyeuses, servantes de toute vie humaine, de la plus fragile à la plus prometteuse. Que les jeunes s’emparent de cette ambition !« 

Reportage complet à retrouver dans le prochain numéro de Catholiques en Vendée (parution 26 janvier 2023 – Abonnez vous)

 

FO’M

Photos de l’ordination épiscopale de Mgr Jean Bondu

©Antoine Muller / Diocèse de Rennes

[et_social_follow icon_style= »slide » icon_shape= »rounded » icons_location= »top » col_number= »auto » counts= »true » counts_num= »0″ total= »true » outer_color= »dark » network_names= »true »]

.