« Merci, chers prêtres, pour le ‘oui’ courageux au service de Jésus et de l’Eglise ! » 

Pour cette première édition de la soirée « Merci Seigneur pour les prêtres », les fidèles ont répondu nombreux ! Plus de 250 personnes, venues de tout le diocèse, étaient présentes, ce jeudi 25 janvier, dans l’église du Sacré Cœur à la Roche sur Yon pour cette belle veillée de prières. 

Action de grâce et intercession : ce sont les deux mots qui ont guidé cette soirée ‘Merci Seigneur pour les prêtres’, organisée par le diocèse. Une veillée de prière fervente et recueillie, portée par la chorale des Jeunes Pros, en présence des reliques du Saint Curé d’Ars. « Rendre grâce pour ces vies données au Seigneur et à Son Eglise : c’était évident pour moi d’être là ! », témoigne ainsi Mathilde, venue du bocage avec une amie. 

Deux prêtres, les pères Marie-Jo Seiller et Alexandre Guillaud, ont d’abord donné leur témoignage sur leur vocation et leur ministère aujourd’hui : partageant leur certitude « d’être à leur juste place, serviteurs auprès du peuple de Dieu », dans les moments joyeux mais aussi douloureux, « heureux de donner Jésus dans les sacrements et de Le Faire connaître et aimer chaque jour aux fidèles ». Conscients aussi de leurs fragilités, tous deux ont partagé, avec humilité et sincérité, « la joie d’être prêtre ».

Des laïcs ont ensuite témoigné de leur gratitude pour la présence des ministres du Christ à leurs côtés. « Merci, chers prêtres, d’avoir répondu à l’appel au sacerdoce, ce ‘oui’ courageux et audacieux au service de l’Eglise et de Son Eglise. Merci de nous guider pour que nous mettions de plus en plus l’Evangile au centre de notre vie quotidienne, d’être présents et disponibles dans les moments importants de notre vie, de nous donner les sacrements, de nous permettre de déployer les grâces de notre baptême ». Un moment fort pour les prêtres présents d’entendre ces mots sincères, venus du cœur.  

Après l’Evangile du Bon Pasteur, Mgr Jacolin a ensuite médité sur la figure de Jésus, « le vrai Berger. Prêtres, nous avons la joie profonde d’être les amis de l’Epoux. Ayons à cœur d’aller chercher la brebis égarée, celle qui est loin et qui ne connaît pas Jésus. Soyons des prêtres missionnaires, allons vers les plus pauvres, à l’image du bienheureux père Planchat. Prions pour que les prêtres soient des témoins du Christ miséricordieux, qui est doux et humble de cœur ».  

Devant le Saint Sacrement, et auprès des reliques du saint Curé d’Ars, saint patron des prêtres, les fidèles ont ainsi pu intercéder et rendre grâce pour ces vies données, priant aussi pour « que le maître de la moisson envoie des ouvriers pour la moisson. Nous, les bien-aimés du Seigneur, que ferions-nous sans les bergers que vous êtes ? ». 

Anne Detter

[et_social_follow icon_style= »slide » icon_shape= »rounded » icons_location= »top » col_number= »auto » counts= »true » counts_num= »0″ total= »true » outer_color= »dark » network_names= »true »]

.